Historique

Tennis de Table : 25 ans déjà

Notre section a fêté en 2001 son 25ème anniversaire. Les plus anciens se souviennent très certainement de la création et des débuts du T.T. (prononcez tété). Mais pour les autres, voici un peu d’histoire….

1ère partie : les débuts

C’est à l’initiative de Guy Demanet et de Jean-Marie Dumont que la section de Tennis de Table fut créée fin 76. Très vite rejoints par Raymond Andriessens, Michel Dumont, Wilfrid Sonjeau, Fernand Van Fleteren et Patrick Haegeman, le premier Comité est ainsi constitué et les festivités peuvent commencer. Les premiers entraînements se déroulent dans la petite salle du Hall des Sports, sur 4 tables et très vite le succès est au rendez-vous : on fait la file pour taper sur la petite balle, encore blanche à l’époque. Les 100 membres sont atteints. Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître.

Dès la saison 77-78, la section s’inscrit à la Fédération Royale Belge de Tennis de Table, sous le n° B264, et deux équipes prennent part aux Interclubs en division 5 du Brabant. Sans faire de la figuration ! Première année, première montée : l’équipe B termine 2ième et monte en 4ième division, tandis que la 1ère équipe termine 4ième. La troisième saison débute par un déménagement (déjà !) : grâce à Wilfrid Sonjeau, la section investit les locaux du Club d’Electrolux, sis rue Nestor Martin. Les deux équipes alignées en Interclubs se classent honorablement dans leur division respective. A noter que cette saison verra les débuts d’un certain Habib Chakroun, qui totalisera 66 victoires sur …67 matchs joués.

Saison 79-80, petit changement au Comité. Après s’être assuré que son enfant grandissait dans la sagesse et le succès, Guy et Fernand avaient laissé, depuis deux saisons déjà, la locomotive au main de Jean-Marie Dumont. Mais les tâches à accomplir prenant de l’ampleur, le Comité vit arriver avec bonheur un accent british en la personne de George Porges. Nouveau Comité, mais aussi 3ième équipe inscrite en championnat. Et cette équipe de Non Classés, composée entre autre de Thierry De Bontridder (mais qui voilà !) et de George Porges, termina 3ième , participa au tour final qu’elle remporta, offrant ainsi la deuxième promotion à la section.

A l’aube de la saison 80-81, Thierry rejoint le Comité. Une 4ième équipe est inscrite en Interclubs. Au terme de cette saison, le premier titre de champion est décroché par l’équipe fanion : 1ière en div. 4 avec 42 points sur 44. Cette équipe était composée d’Habib Chakroun, de Patrick Haegeman (toujours présent), de Thierry De Bontridder, de Michel Dumont et de Didier Bittremieux. Durant cette saison, la section organise également un éliminatoire de l’Instigation Pongiste,équivalent du tournoi de l’espérance en tennis.

2ème partie : le petit Poucet grandit

La saison 81-82 débuta par un remaniement à la tête du Comité : Jean-Marie Dumont, co-fondateur de la section céda le fauteuil de Président à Wilfrid Sonjeau. Remaniement ne veut pas toujours dire changement. Et pour cause ! Trésorier depuis la naissance de la section, le cumul n’effraya pas notre nouveau Président. Jamais en panne d’idées et les tâches bien réparties, l’équipe fut dirigée de maîtresse façon. Mais le fauteuil cachait quelques surprises…
Un autre changement survint au mois de novembre lorsque le Club émigra dans l’Ecole Normale de l’Etat, sis av. Marie de Hongrie. Endroit spacieux, visible de l’extérieur, ce local apporta un confort certain aux joueurs. Mais pour préserver ce paradis, notre Président dût déployer toute sa galanterie à l égard de la directrice de l’établissement. Les marchands de pralines s’en souviennent encore … Côté sportif, la saison 81-82 fut un bon cru : l’équipe A (Habib Chakroun, Partick Haegeman, Thierry De Bontridder et Didier Bittremieux) fraîchement montée en div. 3 termina 2ième et accéda à la div. 2. La deuxième équipe composée de Michel Dumont, Raymond Andriessens, Wilfrid Sonjeau et … Amzel Smouli (le joueur le plus relax que le club ait connu) termina également 2ième, n’ayant été battu que par le seul champion Limoustoise. Le tour final permit à cette équipe de passer de la div. 5 à la div. 4. L’autre équipe de div. 5 se classa honorablement. Enfin, la 4ième équipe, composée de nouveaux joueurs, se classa 3ième et accéda, elle aussi après le tour final, à l’étage supérieur, à savoir la div. 5. A noter que dans cette équipe débutait un certain Yves Levens.

82-83 : nouvelle saison, nouveau changement au Comité. Michel Dumont, Secrétaire, ayant décidé de quitter la commune de Ganshoren pour le Brabant wallon, laissait vacante une place de la plus haute importance. Après un vote serré, Yves Levens fut choisi comme Secrétaire, fonction qu’il allait occuper durant 8 ans. Côté sportif, beaucoup de nouveaux joueurs avaient rejoint la section : Bernard Beeckmans, Daniel Weets, Christian Fontaine, Marc Verhulst, Ly Nguen Dinh, Philippe Greisch, Martial Roussel. Notre deuxième équipe, où Jérôme Gurevitch remplaçait Michel Dumont, termina à nouveau deuxième et monta en Div. 3. Petit bémol malgré tout : notre équipe D, montée en Div 5 à l’issue de la saison écoulée, termina 11ième et bascula à l’étage inférieur.

83-84 fut une saison relativement calme. Le Comité garda son homogénéité, le local était toujours situé Av. Marie de Hongrie en l’Ecole Normale, avec toujours la même directrice …. et le même fournisseur de pralines ! Le Comité inscrivit 4 équipes en compétition, en Div. 2, 3, 4 et 6. Classement honorable pour toutes les équipes en fin de saison. A noter que cette année un certain Patrick Petit fit ses débuts : imposant tant par sa stature que par son jeu, il passa de NC à D2. Deux nouvelles initiatives virent le jour durant cette saison : la naissance du Challenge du Mérite, trophée récompensant le joueur le plus régulier, et l’organisation de notre première spaghetti – soirée dansante, le 17 mars 84.

La saison 84-85 débute par une modification du Comité. Exit Raymond Andriessens et arrivée de Jacqueline et Robert Penninckx, Jacqueline reprenant la fonction de Trésorier abandonnée par Wilfrid. Il faut dire que notre Président se mit quelque peu entre parenthèses, surchargé par ses activités professionnelles et épuisé, d’une certaine façon, par ses visites auprès de la directrice. Vu l’abondance de joueurs, 5 équipes furent alignées. L’équipe A, emmenée par Patrick Haegeman (D0 depuis 2 saisons) termina 9ième en Div. 2. L’équipe B, composée de 3 D2 et 1 D4 se classa 8ième en Div. 3. La troisième équipe accueillit 2 nouveaux joueurs : un vieux routier du circuit pongiste, Marcel De Wolf, et Alain Hertmans, jeune loup aux coups dévastateurs. Cette équipe, avec ses 4 D4, termina sur la troisième marche du podium. Même classement final pour l’équipe D où Marc Merciant, binôme d’Alain, faisait aussi ses débuts au sein du Club. Enfin l’équipe E, emmenée par notre Secrétaire Yves Levens, fut championne en Div. 6 avec 37 pts sur 40. Etaient également alignés dans cette équipe Ly Nguen Dinh, Martial Roussel, Richard Miller, Alexandre Verlet, Philippe Greisch et Robert Penninckx. Quelques joueurs peut-être éphémères, mais qui ont laissé certains souvenirs…

La vie d’une section n’est pas toujours faite de roses. Il y a aussi les épines. 85-86 fut une année noire. Au Comité, Wilfrid prit une année sabbatique, tandis que Thierry De Bontridder quittait la section pour des raisons professionnelles. La section quitta l’école de l’Av. Marie de Hongrie pour occuper l’espace d’une saison, la salle communale sise rue du Cimetière à Ganshoren. Si les problèmes de parking étaient inexistants, la salle nécessitait lors de chaque visite, un sérieux nettoyage. Décapitée de sept joueurs, la section inscrivit 4 équipes en Interclubs. De plus, 3 joueurs de l’équipe D s’étant blessés en cours de saison, cette équipe dut être déclarée forfait. La morosité ambiante (due à la proximité du cimetière ? !) ne permit pas aux équipes de signer des résultats probants. Mais d’autres plâtres devaient encore être essuyés…

3ème partie : le froid et le chaud !

La saison 86-87 débute par un déménagement (encore un). Suite à l’inconfort de la salle de la rue du Cimetière, des démarches furent entreprises auprès du Parrain de la section, Guy Demanet, alors Echevin à la commune de Ganshoren. Son efficacité légendaire nous permit de rejoindre le Hall des Sports, mais cette fois dans la Salle Culturelle. Durant ce déménagement, le Comité perdit quelques éléments, si bien que 4 personnes œuvrèrent à la gestion du Club. Wilfrid Sonjeau reprit le fauteuil de Président, Yves Levens garda le secrétariat, Patrick Haegeman reçut la caisse et le livre des comptes pour endosser le costume du ” Grand ” Argentier et ces 3 fidèles cooptèrent le sage Marcel De Wolf pour constituer un Kern expérimenté. En cette année du dixième anniversaire, quoi de plus normal. 4 équipes furent inscrites en compétition, avec des espoirs et des ambitions, année commémorative oblige. Seulement, la deuxième équipe causa très vite des soucis aux dirigeants : après trois journées, elle jeta l’ancre. Deux joueurs étaient appelés sous les armes (en ce temps là, on faisait encore son service militaire), tandis que deux autres ne donnèrent plus signe de vie. Et un deuxième forfait général consécutif fut donné pour une équipe du Charles-Quint. Malgré cet accroc, notre équipe fanion, composée de Robin Gurevitch, Patrick Haegeman, Didier Bittremieux et Jean-Pierre Beausire (transfert éphémère), fit une saison honnête en division 2 en se classant 3ième. Quant aux deux autres équipes, elles terminèrent respectivement 3ième en division 5 et 8ième en division 6. A noter que pour la première fois, une jeune fille, Patricia Engels, prit part aux Interclubs. La saison se termina malgré tout sur une belle note : Didier Bittremieux devint Champion du Brabant en série D. Enfin, et ceci pour l’anecdote, Patrick Haegeman remporta son 5ième tournoi intime, tandis que celui des jeunes fut remporté par un certain Cavelier Gaël. Pour clore cette saison anniversaire en beauté, Wilfrid et Yves réussirent à conclure le transfert d’un B6, Pereira Albano et pour pas un sous !

Fort de ce transfert, et suite aux progressions de classement de nos joueurs, l’équipe fanion avait fière allure à l’aube de la saison 87-88. Outre Albano (B6), Didier était passé C4 et Patrick C6. Alain Hertmans (D2), en plus de compléter ce team, intégra aussi le Comité. Alignée en division 2, notre première équipe ne termina pourtant qu’à la 8ième place. La deuxième équipe, sans porter le nom d’équipe de vétérans, était composée de joueurs très expérimentés : Marcel De Wolf, Wilfrid Sonjeau, George Porges et Raymond Andriessens. Cette homogénéité permit à ces vieux loups de se classer 3ième en division 5. La troisième équipe, aussi alignée en division 5, finit 6ième. Enfin, pour rester dans la continuité des deux saisons précédentes, la 4ième équipe dut déclarer forfait en division 6, faute de combattants.
Coup de tonnerre en ce début de saison 88-89 : la section se retrouve sans Président. En effet, Wilfrid Sonjeau avait décidé, après mûres réflexions, de céder le flambeau. Mais à qui ? Cette question resta en suspens toute la saison, si bien que Yves Levens cumula la fonction de Secrétaire avec celle de Président ad intérim. Côté sportif, saison calme. Toujours en division 2, la première équipe, bien compétitive sur papier, avec un B6 (Albano), un C4 (Didier), un C6 (Alain, anciennement D2) et un D0 (Patrick rétrogradé) ne parvint pas à faire mieux que 7ième. La deuxième équipe, alliant la jeunesse et l’expérience (Marcel De Wolf, Wilfrid Sonjeau, Olivier Demanet et Yves Levens), se classa 8ième en division 5. Tandis que la troisième équipe, aussi en division 5 et sous la direction de George Porges, (et avec Frédéric Vogt, Luc Cavelier, Pascal Tulleneers et Laurent Deffoin) permettait à Thierry De Bontridder de signer son retour. Sans coup d’éclat, puisque l’équipe termina 10ième.

La question restée en suspens la saison dernière, trouva enfin une réponse en ce début de nouvelle campagne (89-90). Si Marcel De Wolf avait décidé de raccrocher sa palette, il accepta néanmoins de prendre le fauteuil de Président pendant une saison. De plus, Alain Hertmans fut remplacé par Luc Cavelier et Patricia De Graer, à peine arrivée, intégra le Comité. Quatre équipes prirent part aux Interclubs. Durant l’entre saison, la première équipe avait subi deux modifications : Patrick retrouvait son classement de C6 et Stéphane Declercq (D0) remplaçait Alain Hertmans. Avec Albano, toujours B6, et Didier Bittremieux, toujours C4, ces 4 mousquetaires écrasèrent tout sur leur passage et terminèrent ainsi premier et champion, ouvrant de ce fait la porte vers la 1ière provinciale. Au niveau des résultats individuels, Didier terminait sur la plus haute marche du podium du Top 12 avec 74 victoires sur 80, tandis qu’Albano se classait 4ième. La deuxième équipe, où l’on retrouvait Thierry De Bontridder, Luc Cavelier, Olivier Demanet et Levens Yves, termina 5ième en division 5. Avec néanmoins une excellente saison individuelle pour Thierry, qui se classait 2ième au Top 12, avec 34 victoires sur 36. L’équipe C, elle, ne prit même pas le départ de la saison, les pongistes s’étant volatilisés. Enfin, et pour la première fois, une équipe Dames prit part aux Interclubs féminins. Sous la baguette de Patricia De Graer, Jacqueline Cayron, Jeannine Crabbe, Magali Dubelloy et Jacqueline Van Laer firent leur début en compétition pongiste. Peu importe le résultat final, l’important était de participer. Durant cette saison-là, 2 équipes de 2 joueurs participèrent à la coupe du Brabant, mais sans résultat probant. Enfin, soulignons également que Didier Bittremieux remporta le tournoi intime de Simple, ainsi que le Challenge du Mérite pour la troisième fois, s’adjugeant de ce fait le trophée définitivement.

Gros remaniement au Comité à l’entame de la saison 90-91 : Yves Levens devient président, Patricia De Graer s’occupe du Secrétariat et Olivier Demanet, ainsi qu’Anne Van Gaver pallient les retraits de Luc Cavelier et de Marcel De Wolf. La section accueille quelques nouveaux joueurs, permettant ainsi au Comité d’inscrire fermement 4 équipes en compétition. Au niveau de l’équipe fanion, Albano est remplacé par Alain Pilloy (l’ami des brasseurs) et Alain Hertmans, après une courte éclipse, apporte encore un peu plus de tonus à cette équipe. Il est vrai qu’en première provinciale la tâche ne s’annonce guère aisée, mais l’esprit qui anime cette équipe lui permet de rester ” dedans “. Elle termine 13ième. La deuxième équipe se montre intraitable en division 5. Un seul point perdu et un titre de champion pour Thierry De Bontridder, Frédéric Vogt, Olivier Demanet et Richard Miller (de retour pour une saison). L’équipe C (Wilfrid Sonjeau, Yves Levens, Tristan et Gaël Cavelier) échoue à la 3ième place. Même si elle a perdu quelques éléments, l’équipe Dames poursuit son apprentissage et termine 4ième. Pour les statisticiens, cette saison permit à de nombreux joueurs de se distinguer au sein des Top 12 des divisions respectives. Jugez plutôt. En division 5 : Thierry, 1er avec 53 victoires sur 63 ; Frédéric 7ième, Olivier 9ième; en division 6 : Tristan 7ième, Wilfrid 8ième, Gaël 9ième et Yves 11ième.

4ème partie : la stabilité !

Un début de saison sans modification au sein du Comité ne serait pas digne de notre section. C’est pourquoi, comme de coutume, certains portefeuilles importants changent de main. Ainsi, Patricia De Graer nous quitte et le secrétariat est repris par Patrick, qui dans la foulée transmet la trésorerie à Yves Levens, celui-ci devenant de ce fait Président-Trésorier, comme … Wilfrid Sonjeau l’avait été auparavant. Entrée également de Charles Fasoul en lieu et place de Anne Van Gaver. Durant l’entre-saison, 3 joueurs avaient décidé de quitter le navire. La descente de 1ère en 2ième provinciale avait poussé ces joueurs à exercer leur talent dans des clubs plus importants. Dès lors, notre première équipe dut être ” brûlée “. Cela ne nous empêcha pas d’aligner 4 équipes en Interclubs. Notre nouvelle équipe A évolua en division 4. Emmenée par notre nouveau Secrétaire (Patrick – C6), et en compagnie de Thierry De Bontridder, Alain Hertmans, Olivier Demanet, Frédéric Vogt cette équipe avait fière allure. Pourtant, elle ne termina que 3ième. Pas de montée donc, ni pour elle, ni pour nos autres équipes c’est-à-dire les équipes B et C, alignées toutes les deux en division 6, et l’équipe Dames inscrite en division 2 Dames.

Saison 92-93 avec le même Comité (et oui, tout arrive ! !). Si notre équipe Dames disparaît faute de combattantes (2 dames ayant décidé d’évoluer dans un autre club), nous enregistrons, en ce début de saison, une arrivée massive de joueurs de tennis. Si les résultats n’ont pas été revus à la hausse, (la balle et la raquette étant plus petite, une période d’adaptation était donc nécessaire), notre section allait commencer à connaître la ” fièvre de la troisième mi-temps “. Notre équipe A (Patrick Haegeman, Thierry De Bontridder, Olivier Demanet, Gaël Cavelier) termine 4ième en division 4. Trois équipes sont inscrites en division 6. L’équipe B, faite de vieux routiers (Wilfrid Sonjeau, Yves Levens, Tristan Cavelier, George Porges, Magali Dubelloy) se classe 4ième. La troisième équipe, entièrement tennistique (André Van Grootenbruel, Alain Legrand, Robert Spaens, Philippe Martin, Martial Van De Zande) termine 11ième. Malgré les défaites successives, cette équipe se console allègrement après chaque match en se promettant de faire mieux la semaine suivante. Enfin, la 4ième équipe avec Joël Algoët, Charles Fasoul, Frédéric De Kempeneer, Laurent Goffinet et Benédicte Breuls atteint en fin de saison la 7ième place.

La saison 93-94 débute toujours avec le même Comité. Très peu de changement également dans la composition des équipes si ce n’est qu’on retrouve avec plaisir Robin Gurevitch. Quelques joueurs de tennis retournent à leur premier amour, tandis que Micheline Tilleuil et Samy Roosens nous rejoignent. Quatre équipes sont inscrites en Interclubs. L’équipe fanion se classe 3ième en division 4, mais grâce aux barrages parvient à monter en 3ième division. Les 3 autres équipes, toujours alignées en division 6, terminent honorablement leur championnat. Pourtant cette saison voit éclore quelques jeunes prometteurs : formés par Patrick Haegeman, ils prennent part aux Interclubs promotionnels avec succès. Après avoir terminé 1er de leur série, ils remportent la finale en battant Smash Molenbeek d’un set. Dans cette équipe, on retrouvait Alexis Choner, Laurent Delys, Vincent Gladiné, Steve Michiels et Mike Michot.

En ce début de nouvelle saison (94-95), toujours rien à signaler au niveau du Comité. Par contre, cette saison allait voir renaître les succès d’antan… 4 équipes en Interclubs Messieurs, retour d’une équipe Dames et inscriptions d’une équipe Jeunes. Bref beaucoup d’ouvrage pour le Secrétaire en ce début de saison. Fraîchement montée en division 3, l’équipe A accomplit une saison sans problème. Pour la troisième année consécutive, 3 équipes sont inscrites en division 6. Composées d’un mélange d’éléments chevronnés, jeunes et doués, deux équipes se sont particulièrement distinguées tout au long de ces Interclubs. L’équipe B, où l’on retrouvait Tristan Cavelier, Yves Levens, Wilfrid Sonjeau, George Porges et Fabienne Deghelt, termine championne de sa série avec 40 pts sur 42. L’équipe C, composée de Alain Delys et de trois jeunes issus de l’école des jeunes, à savoir Laurent Delys, Vincent Gladiné et Raphaël Lichtert, remporte également son championnat en étant invaincu. Ces deux équipes prirent part au tour final réservé aux Champions. L’équipe C disputa la finale, qu’elle perdit … de deux sets. La troisième équipe alignée en division 6, composée en majorité de nos tennismen, n’imita pas ses compères et fit une saison anonyme (sauf, évidemment, après les matchs…). Etant donné que 4 dames étaient inscrites en début de saison, le Comité inscrivit une équipe en Interclubs Dames. Composée de Fabienne Deghelt, Isabelle Thirionet, Micheline Tilleuil et de Stéphanie Flauzino, cette équipe termina 2ième en division 3 et accéda de la sorte à la division 2. Enfin, notre équipe Jeunes (pas les mêmes que la saison précédente) termina première de sa série en Interclubs promotionnels et remporta elle aussi la finale. Individuellement et dans leur division respective, signalons que Tristan Cavelier termina deuxième du top 12 avec 61 victoires sur 68, Vincent Gladiné 1er avec 74/78 et Fabienne Deghelt 1ière avec 33/33. Fabienne fut battue, malheureusement, en finale du top 12.

La saison 95-96, démarre avec un petit changement au Comité : Olivier Demanet nous quitte et est remplacé par Alain Delys. La pléthore de joueurs permet au Comité d’inscrire 6 équipes en Interclubs : 1 équipe en division 3, 2 équipes en division 5, deux équipes en division 6 et l’équipe Dames en divisions 2. Les résultats sont loin d’être aussi glorifiants que ceux obtenus la saison écoulée. Petit chassé-croisé entre nos deux premières équipes au terme de la saison : l’équipe A termine dernière en division 3 et descend en 4, tandis que l’équipe B se classe 2ième et monte en 3. L’équipe C, à cause de sa 11ième place, descend de 5 en 6. L’équipe D, aussi en 5ième division, termine 4ième. L’équipe E, elle, se classe 3ième en division 6, participe au tour final, mais échoue dans sa tentative de montée. Enfin, les Dames remportent leur championnat et montent en 1ère provinciale. Notons également quelques performances individuelles : Laurent Delys termine 1er au Top 12 de sa division (55/60) et Fabienne Deghelt accomplit une excellente saison puisqu’en Dames, elle n’a pas connu la défaite.

5ème partie : un long fleuve tranquille…

La saison 96-97 voit l’entrée de Tristan Cavelier au sein du Comité. Et la section déménage ! Du moins en partie, car nos Interclubs seront disputés tout au long de cette saison à Laeken, dans le Hall des Sports de l’école Maris Stella. Vu le départ de Fabienne Deghelt, notre équipe Dames disparaît, alors qu’elle venait d’accéder à la 1ière provinciale. Néanmoins le Comité inscrit, en Interclubs, 4 équipes, toutes composées de 6 joueurs. En ce temps-là, le sélectionneur n’avait que l’embarras du choix…2 équipes en division 4 et 2 équipes en division 6. Les équipes A et C terminent 3ième mais échouent au tour final. Notons que le toujours jeune Patrick Haegeman se classe 1er au Top 12 de sa division avec 66 victoires sur 72.

Gros changement à l’entame de la saison 97-98 : les Interclubs seront à nouveau disputés à Ganshoren et au Charles-Quint même. En effet, la section occupera un terrain de tennis. Ce qui, au niveau des troisièmes mi-temps, offrait d’indéniables avantages…Par contre, le Comité et le nombre d’équipes inscrites à la Fédération restent identiques. Seuls quelques joueurs nous ont quittés tandis que d’autres font leur apparition (bonjour les Cailleaux !). Si l’équipe A termine une nouvelle fois à la 3ième place en division 4, sa consœur évoluant aussi en 4 ne peut éviter la descente en division 5. En division 6, l’équipe C se classe 1ière au nombre de restaurants visités et 3ième au niveau sportif, tandis que la 4ième équipe composée de Charly et de ses Young Boys accomplit une saison honnête.

98-99 démarre dans la sérénité, même si Thierry De Bontridder quitte le Comité. 3 équipes sont inscrites en Interclubs et une saison sans problème et sans trophée est réalisée par chacune d’elles. Deux équipes sont également inscrites en Vétérans, moyen efficace d’entretenir une condition physique pour les quadragénaires (and Co). Mais, comme dit l’adage, on ne peut être et avoir été, et les résultats obtenus sont bons, sans plus.

Alain Delys nous quitte fin durant l’entre-saison 99-2000 et est remplacé, au sein du Comité par Pol Cailleaux. Vu l’arrivée de quelques nouveaux joueurs, 4 équipes prennent part à la compétition. Inspirés par le passage à l’an 2000, les joueurs réalisent quelques prouesses, si bien que 2 équipes décrochent les lauriers suprêmes : un titre de Champion. Alignés en division 4, Jean-Luc Simal (1er au Top 12 avec 59 victoires sur 62), Thierry de Bontridder (3ième au Top 12), Patrick Haegeman (5ième au Top 12), Olivier Jenard (9ième) et Vincent Gladine composaient cette équipe A. Ils remportent le titre sans connaître la moindre défaite. L’équipe B n’est pas en reste. Composée des frères Cavelier (Gaël et Tristan), du toujours expérimenté Wilfrid Sonjeau, de Pol Cailleaux et d’Yves Levens, cette équipe remporte le titre en division 5. Gaël, avec 71 victoires sur 80, se classe 1er au Top 12, tandis que Pol et Tristan se classent respectivement 2ième et 3ième. Les équipes C et D sont alignées en division 6 et réalisent une saison sans problème.

La saison 2000-2001 n’apporte aucun changement, ni au Comité, ni dans le nombre d’équipes inscrites. Par contre les joueurs doivent apprendre à manier une petite balle un peu plus grosse. Cela ne leur empêche toutefois pas de réaliser des résultats peut-être moins brillants que ceux obtenus la saison écoulée, mais qui apportent une fois de plus le sourire au sein de la section. L’équipe A en division 3, se classe 2ième et monte en division 2. L’équipe B souffle le chaud et le froid en division 4 et parvient à s’y maintenir. L’équipe C se classe 3ième en division 6 et monte à l’étage supérieur. L’équipe D, toujours sous la coupe de Charly, rate de peu les marches du podium.
Tous les ingrédients étaient donc réunis pour permettre au Comité d’entamer la saison du 25ième anniversaire sous les meilleurs auspices. Celle-ci allait-elle être digne de l’événement ? Le Charles-Quint va-t-il encore marquer les Interclubs de son emprise ?
Dans 25 ans, on vous racontera la suite…

Dans le cadre de l’année de nos 25 ans, voici quelques photos d’archives…

Présentons tout d’abord les protagonistes

Vous aurez reconnu de gauche à droite Patrick, Alain, Robin & Didier

Quelques-uns de leurs grands services saisis sur le vif

le service embusqué
le coup de l’aile

 

le service égyptien
le service sur les pointes

Quelques coups frappés

 

 

 

Robin le cogneur
le grand maître foudroie
le lift supersonique

Parfois, c’est le pied !

 

 

 

 

 


Tournoi intime de simple 2006


Tournoi intime de simple 2005


Tournoi intime de double 2005


Ecole des jeunes 2005: entraînement du mercredi


Soirée du 16 novembre 2002

Tout a commencé par un bon petit Stoemp!

 

A peine la soirée commencée, Véronique & Thierry s’activent déjà à la plonge…

 

Thierry gants d’or 2002!

 

Pendant ce temps, au bar, Alain et son équipe de serveurs professionnels gardent toutes leurs concentrations…

 

Même Olivier… nommé le barman le plus cool de la soirée…essuie des verres!

 

Mais déjà on pense au dessert… mmm